Agenda 2012-2013

La Médiathèque est devenue PointCulture : www.pointculture.be

La Médiathèque de Louvain-la-Neuve n’est pas seulement un lieu de prêt, elle se veut également un lieu d’écoute, de visionnement et de discussion autour des médias. La qualité d’un espace culturel tient à la fois du décor, de l’intérêt des collections, de l’équipe qui les gère et, bien entendu, de la présence du public. Nous occupons 400 m2 dans un bâtiment conçu par André Jacqmain et l’Atelier d’Architecture de Genval. Outre des expositions et des conférences, la Médiathèque de Louvain-la-Neuve accueille aussi des musiciens.

Ces animations sont ouvertes gratuitement à tout le monde.
Réservation souhaitée.
 
Du 31 juillet au 28 septembre 2013 : Photograph(ism)es (exposition de photographies d’Eric Cherville)

BARQUE ILE DE RE« Le fil conducteur : la réflexion. Pas seulement la réflexion physique mais aussi l’action de réfléchir en concentrant sa pensée sur une question donnée. Ici, la photographie n’est pas forcément synonyme d’images bien identifiables. Ce ne sont pas des images compliquées, des trucages ou des retouches comme on pourrait le penser. Juste un détail agrandi, un recadrage, une accentuation des contrastes, une saturation des couleurs, des formes, des lignes, des courbes, des textures, qui donnent naissance à l’image, provoquent l’imagination et invitent à la réflexion. Un ciel dans le marais, le fond d’une piscine, les méandres de l’écume, … au spectateur d’y réfléchir et, par son observation, se faire son opinion, sa critique et trouver matière à rêverie. » (Eric Cherville)

Photographe amateur (formation photographique à l’INRACI à Bruxelles, diplômé des arts visuels de St-Luc)

Du 19 juin au 30 juillet 2013 : Exposition des travaux des élèves de 3e et 4e de l’IPES (Wavre)
DSC04703

Dans le cadre de leur travail de fin d’année, les élèves de 4e et 5e années en section artistique de l’IPES de Wavre exposent leurs œuvres à la médiathèque de Louvain-la-Neuve.

Vous pourrez admirer une sélection de leurs meilleurs travaux (sur toile, bois ou papier), qui mobilisent les différentes techniques qu’ils et elles ont apprises au cours de l’année 2012-2013 : acrylique, gouache, aquarelle, fusain, crayonné, pastels secs et gras, encre de chine, brou-de-noix…

Outre l’apprentissage de différentes techniques de création et l’acquisition d’une grande rigueur d’exécution, les enseignants de la section artistique de l’IPES incitent leurs élèves à travailler leur créativité, à nourrir leur imagination, à développer leur esprit d’équipe, à enrichir leur personnalité artistique et à accroître leur culture générale dans le domaine de l’art afin d’être capables de s’approprier l’acte créatif même.

Les élèves et les professeurs de l’IPES de Wavre vous attendent nombreux.

Vernissage : jeudi 20 juin 2013 (17h-19h).

Du 17 mai au 18 juin 2013 : Carnets de route (exposition d’acryliques de Jean-Pierre Evrard)

Face a - Evrard« Du livre, témoin, posé comme un paysage, j’en ai retiré des pages pour m’évader, vagabonder au gré de la musique qui m’accompagne dans mon travail. Du portrait de JJ Cale en concert à Bashung, en passant par la route 66, rappel d’errances, de liberté et de solitude, de découverte, nostalgie de lieux (vieille pompe a essence abandonnée) témoins d’une autre époque, une forme d’écriture… »

Pour sa seconde exposition à la Médiathèque de Louvain-la-Neuve, Jean-Pierre Evrard s’abstrait des livres-paysages pour en retenir le papier sur lequel il rend hommage à la musique qui, par ses vertus oniriques et évocatrices, tisse des horizons azurés de paix, de calme et de liberté.

On the road again, Jean-Pierre Evrard… sur les feuilles volantes d’une valise, Jean-Pierre s’installe, la sono à fond, Bashung, Clapton, JJ Cale, de Paris au Texas, de l’Ardenne à la Norvège, du crayon/pinceau à la feuille, il traverse les paysages de sa vie, et remplit son carnet de contes. (Lucien Putz)

Mercredi 15 mai 2013 (18h) : Une série de dessin animé (plutôt casse-tête chinois que jeu d’enfant?)

Une conférence d’Ariane Payen, dans le cadre de la thématique de la série déclinée sous toutes ses formes dans les médiathèques en avril et mai.

À travers chaque étape de la préproduction, de la production et de la postproduction d’une série de dessin animé, la rencontre avec Ariane Payen abordera, sur base d’un cas d’école, la manière dont se monte une série. Pour chacune des trois étapes, une coproduction belge sera mise à l’honneur.

Ariane Payen a passé la plus grande partie de sa vie professionnelle dans la production de dessins animés. Elle s’est tournée ensuite vers l’écriture et a publié S.F.X. (2009), un roman jeunesse, ainsi que Sacré chewing-gum (2011). Elle conserve également un pied dans le domaine du dessin animé en donnant des cours de production d’animation à l’Institut des Arts de Diffusion et en écrivant des scénarios (court-métrage, série, spectacle musical, …).

Avec la collaboration de l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D.) et d’UCL Culture, dans le cadre des Médiathèmes.

Mercredi 24 avril 2013(17h) Showcase de RMS

RMSEn guise de mise en bouche de leur premier concert à Louvain-la-Neuve qui aura lieu le 7 mai prochain à la Ferme du Biéreau dans le cadre de la saison de concerts IAD Music 2013, RMS propose un showcase détonnant.

Concert organisé par IAD Music en collaboration avec la Médiathèque/PointCulture, UCL Culture, LN FM, TV Com, Arto et Imprimerie Denef.

Mercredi 17 avril 2013 (18h) : Harry Potter, une série à succès (construite sur des tours de magie marketing?)

Une conférence de Vitold Grand’Henry, dans le cadre de la thématique de la série déclinée sous toutes ses formes dans les médiathèques en avril et mai.

Le succès de la série ne serait-elle que le résultat d’un coup de pub, ou plutôt celui d’une stratégie consciente, présente dans le vécu de l’auteur, dans ses thèmes, ses valeurs, ses personnages, dans l’édition des livres, dans la transposition cinématographique, ses produits dérivés, et même dans la gestion de la polémique? De telle sorte qu’on ne sache plus très bien si Potter est un héros consumériste ou, au contraire, une dénonciation du Système. Dès lors, le professeur Stephen Brown verrait-il juste en qualifiant JK Rowling, cette sérial writer, d’emblème du marketing postmoderne?

Vitold Grand’Henry est responsable du marketing antenne pour les chaînes TV de la RTBF, radio télévision belge francophone de service public. Il dirige le branding et les auto promos des chaînes de télévision. Ancien réalisateur et directeur artistique, il a commencé le marketing antenne en 2006. À cette occasion, il a été le premier employé de la RTBF à faire figurer le mot « marketing » sur sa carte de visite. Et pour vulgariser cette discipline à travers des petites histoires vraies, il a créé le blog : http://plantemarketing.blogspot.com/

Avec la collaboration de l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D.) et d’UCL Culture, dans le cadre des Médiathèmes.

Mercredi 17 avril 2013 (15h) : Noon en concert dans le cadre du Welcome Spring! Festival

Noon01Fortement inspiré par le rock authentique des années ’70, Noon surprend par sa jeune et très libre interprétation. Un passage par le rock progressif, une touche de psychédélique, et nous voici dans l’univers sombre et ironique de Noon. Une guitare sous tension, un clavier sous influence, une batterie et une basse fermes et solides s’y risquent à vous charmer. En roue libre pour ce qui est de l’orientation, ce groupe transgenre grâce à des compositions audacieuses et prenantes. Celles-ci naissent du partage des 4 musiciens, Blond, Chris, Martin et Max. Calculées et assurées, leurs prestations énergiques rendent l’amour perdu, soignent les cors aux pieds, paient vos factures et retrouvent vos clés.

https://www.facebook.com/noon.be

Du 2 avril au 15 mai 2013 : Malagoli expose ses œuvres numériques

Sans titre1Après avoir travaillé de nombreux collages, Malagoli a cherché, dans l’informatique, une continuation du procédé, au départ de photos personnelles. L’idée est de composer, partant de choses réelles, un tout irréel. Ou encore de faire sortir de l’apparemment réel à partir d’éléments  irréels. Ceci non pas par jeu gratuit, mais pour nous faire découvrir des aspects du réel obscurcis, bien souvent,  par notre regard d’habitude.

L’esprit hautement critique de Malagoli allié à une imagination fantasque débouchent sur des œuvres étranges, qui interpellent, interrogent, inquiètent. Preuve que son langage traduit des inquiétudes universelles?

Vernissage : samedi 13 avril (de 15h à 18h).

L’artiste sera également présente les 11 et 15 mai de 15h à 18h.

Mercredi 13 mars 2013 (18h) : Poly-folies dans l’art (partie 2/2 – Des héros en folie pour un art fou)

Attention : cette conférence sera exceptionnellement organisée au Musée de Louvain-la-Neuve.

Une conférence de Gilles Remy, dans le cadre de la thématique de la folie déclinée sous toutes ses formes dans les médiathèques en février et mars.

Depuis toujours et sous toutes ses manifestations d’aliénations, de dérèglements des sens, de pathologies ou de violences barbares, la folie contamine l’art qui ne cesse de repousser les limites imaginaires de l’Homme. Artistes fous ou œuvres de folie, c’est toute une panoplie de héros ou personnages, de Shakespeare à nos jours, qui alimentent la peinture, la musique, l’opéra en particulier, et le cinéma. Cette conférence abordera l’impact de la folie dans l’art pour un art en folie.

Gilles Remy, licencié en musicologie et flûtiste, enseigne l’histoire de la musique, l’analyse musicale et les arts comparés à l’I.A.D. (Louvain-la-Neuve). Conférencier, il est également professeur d’histoire comparée des arts au Conservatoire de Mons et produit l’émission Ciné-sons sur Musiq3.

Avec la collaboration de l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D.) et d’UCL Culture, dans le cadre des Médiathèmes.

Mercredi 6 mars 2013 (16h) : Azerty en concert

Azerty02Vivant depuis longtemps sans doute entre l’écorce des sycomores et les paumes des femmes, Azerty prend le nom et la forme qu’on lui connaît lorsqu’en février 2012, deux étudiants échevelés et chevelus décident d’unir leurs forces au service du beau. Retenu pour le concours Imagine des Jeunesses Musicales, le duo compose rapidement de quoi conquérir son jury. Et cela paie, puisqu’il est admis en demi-finale liégeoise, puis en finale francophone au Studio 4 de Flagey, et enfin au Botanique de Bruxelles parmi les 10 finalistes belges. Cette belle et rapide reconnaissance conforte le tandem dans une quête de grâce et de rencontres qui ne fait que commencer…

Azerty, c’est l’heureuse conjonction de deux grands échalas qui tricotent aux guitares acoustiques et harmonies vocales des compositions personnelles aux inspirations très diverses. Ce nouveau-venu sur la scène musicale, auteur d’une première et excellente démo de cinq titres tout récemment sortie, respire un folk tantôt grand ouvert, tantôt plus feutré qui ne manquera pas de ravir les amateurs de groupes tels que Beirut, Dan San ou encore Fanfarlo.

http://azertymusic.bandcamp.com/

Mercredi 6 février 2013 (18h) : Poly-folies dans l’art (partie 1/2 – Artistes fous et folies d’artistes, de l’expressionnisme au surréalisme)

Attention : cette conférence sera exceptionnellement organisée au Musée de Louvain-la-Neuve.

Une conférence de Donatienne Blanjean, dans le cadre de la thématique de la folie déclinée sous toutes ses formes dans les médiathèques en février et mars.

Depuis toujours et sous toutes ses manifestations d’aliénations, de dérèglements des sens, de pathologies ou de violences barbares, la folie contamine l’art qui ne cesse de repousser les limites imaginaires de l’Homme. Artistes fous ou œuvres de folie, c’est toute une panoplie de héros ou personnages, de Shakespeare à nos jours, qui alimentent la peinture, la musique, l’opéra en particulier, et le cinéma. Cette conférence abordera l’impact de la folie dans l’art pour un art en folie.

Licenciée et agrégée en histoire de l’art et archéologie de l’UCL, Donatienne Blanjean est membre-fondatrice de l’asbl Sillage, spécialisée dans l’organisation de conférences et d’excursions artistiques et de mise en valeur patrimoniale. Elle officie également comme guide pour les expositions et le bâtiment du palais des Beaux-Arts de Bruxelles, pour les expositions des Musées Royaux d’Art et d’Histoire (Bxl) et pour le musée Horta. Et elle enseigne l’histoire de l’art à l’Institut des Arts de Diffusion de Louvain-la-Neuve et la sculpture au Format PME Limal.

Avec la collaboration de l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D.) et d’UCL Culture, dans le cadre des Médiathèmes.

Du 1er février au 30 mars 2013 : Exposition d’œuvres issues de la collection Art & marges

Une exposition organisée dans le cadre de la thématique de la folie déclinée sous toutes ses formes dans les médiathèques en février et mars.

Robillard 10BLe musée Art & marges, sis rue haute à Bruxelles, est un lieu où l’art outsider s’expose. On y défend des artistes qui ne s’inscrivent pas dans le circuit culturel officiel. Certains ont fréquenté le milieu psychiatrique, d’autres sont porteurs d’un handicap, d’autres encore sont autodidactes. Finalement peu importe, leurs œuvres parlent pour eux. Dans le cadre de notre thématique, Art & marges ouvre ses collections pour prêter à la Médiathèque une belle série d’œuvres d’André Robillard, Oscar Haus, Sylvain Cosijns… qui montrent combien les recherches plastiques se moquent des frontières.

Mercredi 16 janvier 2013 (18h) : Brouillard créatif (stratégie et pratique du cinéma haptique)

Une conférence de Laurent van Lancker, dans le cadre de la thématique du brouillard déclinée sous toutes ses formes dans les médiathèques en décembre et janvier.

Le cinéma haptique joue sur la possibilité pour le regard de palper l’objet, de se laisser investir par lui et de s’y perdre. Il développe toute une stratégie afin de procurer des sensations physiques au spectateur. Au travers de quelques exemples de films (Mona Hatoum, Alexandre Sokurov, …), la rencontre s’intéressera aux pratiques qui permettent aux sens de donner du sens et ainsi « d’activer » le spectateur.

Laurent Van Lancker est un cinéaste et anthropologue belge. Ses documentaires créatifs qui proposent des nouvelles formes narratives et mélangent le politique et le poétique, l’éthique et l’esthétique, ont été montrés dans de nombreux festivals internationaux et sur différentes chaines de télévision. Il enseigne à l’I.A.D. et à l’INSAS, ainsi qu’à l’Université de Berlin et pour le masterclass SIC – SoundImageCulture.

Avec la collaboration de l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D.) et d’UCL Culture, dans le cadre des Médiathèmes.

Du 18 décembre 2012 au 31 janvier 2013 : Indi-GO (exposition de photographies par Vincent Giot)

Wall_Of_India3Vincent Giot vous présente sa nouvelle exposition de photographies d’art tirées de son récent voyage en Inde.

« L’indigo est souvent qualifié de « septième couleur » de l’arc-en-ciel. En effet, il se situe entre le bleu et le violet. L’arc-en-ciel des couleurs est le fil conducteur du
reportage photographique de mon voyage en Inde du Nord. »

« Le Rajasthan est sans doute l’Etat le plus coloré d’Inde: les tons vifs des vêtements locaux, les turbans éclatants des hommes dans les villages, les femmes parées des traditionnels saris, les épices colorées et les colliers de fleurs sur les marchés,… Et, tel un royaume de contes de fées, l’Etat regorge de cités magiques. Souvenirs des forts imposants, des palais somptueux et du luxe démesuré dont s’entouraient les maharajas. »

« La toute-puissance et l’extravagance des princes Rajput, qui ont fait du Rajasthan cette région mythique, ont aussi contribué à sa pauvreté et à son retard économique heureusement en cours de résorption. Malgré tous ces bouleversements , l’arc-en-ciel des couleurs est toujours aussi éclatant : « INDIGO! » pourrait-on ajouter à la célèbre citation de Gandhi : «Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation jamais, mais bien par l’action ». »

Vincent Giot

Mercredi 12 décembre 2012 (18h) : Le secteur de la musique en mutation (comment sortir du brouillard ?)

Une conférence de Gilbert Lederman, dans le cadre de la thématique du brouillard déclinée sous toutes ses formes dans les médiathèques en décembre et janvier.

Le secteur de la musique est en pleine mutation. La chute constante des ventes physiques (CD) et la lente progression des revenus sur les plateformes digitales ne permettent pas encore de retrouver un marché en croissance. Dans le domaine du spectacle vivant, l’offre est pléthorique mais la fréquentation des salles de spectacle est en baisse. Face aux difficultés, les artistes et le secteur musical innovent avec de nouveaux modèles économiques. Quelles pistes pour retrouver un secteur musical en pleine santé ?

Mélomane précoce, Gilbert Lederman n’est pas sorti indemne de l’écoute de ‘A Silent Way’ de Miles Davis et d’’Abbey Road’ des Beatles. Diplômé de l’Institut des Arts de Diffusion en techniques de son, sa thèse de fin d’études a porté sur l’informatique musicale et les synthétiseurs. Aujourd’hui, comme responsable du département francophone chez Universal Belgique, Gilbert Lederman accompagne notamment les carrières de Jali, Puggy et Stromae. Observateur attentif des évolutions socio-culturelles de la société, il se passionne pour le développement artistique et les stratégies de communication.

Avec la collaboration de l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D.) et d’UCL Culture, dans le cadre des Médiathèmes.

Mardi 4 décembre 2012 (18h) : Soyons flous! Pleins feux sur le brouillard

Une conférence de Jacques Ledune, dans le cadre de la thématique du brouillard déclinée sous toutes ses formes dans les médiathèques en décembre et janvier.

De tous les phénomènes naturels qui, par analogie, peuvent illustrer nos états d’esprit ou humeurs, le brouillard interpelle tout particulièrement car il fait irruption au milieu d’un monde où chaque chose est censée avoir une place et chaque être un chemin tracé ; ce qui trouble la vue peut aussi troubler le regard et même remonter jusqu’à la perception intérieure ; la musique et le cinéma sauront incorporer cette dimension pénétrante du brouillard à leurs recettes où parfois, plus qu’un simple ingrédient, elle se manifeste comme un révélateur très actif.

La conférence sera illustrée d’extraits sonores et cinématographiques.

Mercredi 21 novembre 2012 (18h) : Soul Designer (une plongée au cœur de la musique électronique)

Une conférence de Fabrice Lig

Rencontre avec Fabrice Lig, DJ et producteur de musique électronique. Qualifié de « soul designer », il conçoit son travail en connexion directe avec les principes fondamentaux de l’Art. La stimulation des sens, la communication d’émotions et d’idées, etc. : tels sont les objectifs qui guident ses recherches. Inspiré par la scène électro européenne et, très largement, par l’univers techno de Detroit, Fabrice Lig a absorbé des influences qui lui ont permis d’alimenter sa vision holistique de la musique et de développer un univers atmosphérique et sophistiqué.

Avec la collaboration de l’Institut des Arts de Diffusion (I.A.D.) et d’UCL Culture, dans le cadre des Médiathèmes.

Samedi 3 novembre 2012 (14h30) : Rencontre avec Castus

À l’occasion du 10e anniversaire du label belge Matamore, nous vous invitons pour une rencontre intimiste avec Cédric Castus. Castus est le nouveau projet solo de celui qui a été guitariste dans Raymondo et Soy Un Caballo et qui joue encore aujourd’hui dans VO et Mièle. Son premier album, Madona, a été enregistré et mixé au Sumo Studio (Bruxelles) par Julien Paschal (Piano Club, ex-Sharko), avec la participation d’Aurélie Muller (The Tellers), Catherine De Biasio (Mièle) et François Gustin (Hallo Kosmo) sur le label Matamore.

Mardi 30 octobre 2012 (18h) : Lulu d’Alban Berg (présentation suivie d’une table-ronde)

Une table-ronde animée par Benoit van Langenhove

© Bernd Uhlig

Les noces d’eros et thanatos révèlent leur irrésistible attraction dans ce deuxième opéra d’Alban Berg qui décrit l’intensité parfois lumineuse et souvent bestiale des relations humaines. Au-delà du bien et du mal, Lulu attire comme un aimant et détruit tout ce qui s’approche d’elle. Amour fou ou vulgarité humiliante, elle suscite l’excès. Le compositeur trouva dans l’œuvre de Frank Wedekind un terreau poétique à sa mesure pour créer cet opéra saisissant qui compte parmi les œuvres majeures du XXe siècle.

Durant cette soirée débat, la production de la Monnaie (Krzysztof Warlikowski) sera mise en parallèle avec d’autres productions récentes (Olivier Py, Vera Nemirova, Graham Vick).

Débat réalisé avec la collaboration de la Musicologie UCL.

Du 23 octobre au 1er décembre 2012 : Exposition de peintures acryliques par Florence Mahieu

Après avoir fait des études de stylisme, l’occasion se présente d’effectuer des décors pour un petit resto familial. Florence se lance dans l’aventure avec ses enfants, qui très vite abandonnent, mais elle au contraire se pique au jeu. De son imagination, sortent des chats, des vaches, des animaux rigolos au regard plein de tendresse. Les couleurs chat-oyantes renforcent encore l’atmosphère chaleureuse qui se dégage de son univers. A découvrir de toute urgence pour se mettre du baume au cœur !

Un univers enfantin, des couleurs vives et raffinées. Bref, de quoi vous remonter le moral!

L’adresse de son site : http://www.cihsite.com/florence_mahieu

Mardi 16 octobre 2012 (18h) : Beat Bang (pulsations électroniques 1988-2012)

Une conférence de David Mennessier et Benoît Deuxant

Beat Bang, c’est l’histoire des musiques électroniques de 1988 à 2012, depuis la techno industrielle, les esthétiques avant-gardistes jusqu’à celles du dance floor. Elle vous propose une approche originale sur deux axes: l’un rythmique, axé sur les BPM (battements par minute) qui constituent non seulement le critère distinctif le plus fiable mais aussi l’axe principal selon lequel cette musique va évoluer; l’autre temporel.

David Mennessier et Benoît Deuxant nous montreront que l’évolution de la musique peut être étroitement liée au contexte socio-économique d’un lieu et d’une époque, ce qui est particulièrement vrai dans le cas de la musique électronique de ces 25 dernières années. Cette présentation a lieu à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle application numérique créée pour le monde virtuel par la Médiathèque en valorisant ses riches collections en la matière, Beat Bang.

Samedi 6 octobre 2012 (16h) : Concert-dialogue de l’A.D.E.M.

Écrire de la musique sans pour autant avoir suivi un parcours musical habituel : tel est le défi que relève l’Atelier d’Ecriture Musicale, alias A.D.E.M., né en 1999 à l’UCL sous l’impulsion de Pierre Bartholomée.

Lors de cette session d’automne, l’A.D.E.M. présentera le fruit du travail de Jean-Luc Boeve (pièce pour clarinette et bande), de Rudi Giot (pièce pour clarinette et live electronics), de Jérôme Monet (« Ademisme 5 » pour clarinette et bande) et de Geoffrey François (« Laps » pour clarinette, bande et live electronics).

Entre les pièces, un espace de dialogue sera ouvert entre le public et les compositeurs qui commenteront leurs « univers musicaux » respectifs. Différents aspects liés à la rencontre d’un instrument acoustique avec les technologies informatiques seront abordés (humain-machine, acoustique-électroacoustique, artisanat… et toute autre question que la musique pourrait vous évoquer) autour de ce programme varié consacré à la clarinette et à l’électronique (musicienne invitée : Aurore Schatteman, clarinettiste).

Curieux, sceptiques ou déjà amoureux de ces pratiques musicales de traverses, soyez les bienvenus !

http://ladem.be/

Mercredi 19 septembre 2012 (16h00) : Le Colisée en concert.

Derrière ce pseudonyme choisi en référence au roman Tempo di Roma se trouve David, étudiant en deuxième année de philosophie. Ce multi-instrumentiste et chanteur originaire du Rwanda et habitant en Brabant Wallon, présente des morceaux à la croisée d’une pop léchée et classieuse et des musiques minimalistes répétitives, le tout secoué de percus afros et de discrets bidouillages électroniques. Ayant déjà joué dans diverses formations musicales plus rock lourd ou psychédéliques, cet admirateur de Steve Reich et de Grizzly Bear se plaît à user de guitares énervées, d’harmonies vocales et de boucles répétées.

La récente et première démo du Colisée, qui a fait forte impression auprès de plusieurs organisateurs, lui a déjà valu une invitation pour un concert à Paris. Venez découvrir ce jeune et prometteur projet en concert à la Médiathèque de Louvain-la-Neuve.

http://lecolisee.bandcamp.com

Du 29 août au 20 octobre 2012 : Exposition “Bestiaire insolite” par Pierre Larivière.

Sculpteur de ferrailles, né le 11 novembre 1951, Pierre Larivière crée depuis plusieurs années un univers magique et plein d’humour, caractérisé  par une fameuse dose de fantaisie et un mélange audacieux des matières.  Artiste autant qu’artisan, il récupère de vieux objets, des pièces improbables, qu’il transcende et auxquels il donne une nouvelle vie. Dans le cadre de cette exposition “Bestiaire insolite”, il recycle des morceaux de métal et d’acier d’origines diverses et les place au cœur de dessins à l’encre et à la plume, à travers lesquels il offre un regard plein de poésie et de malice sur le monde des petites bestioles. Ainsi par exemple, au détour d’une capsule apparaît un scarabée…

Du mardi 3 juillet au mardi 28 août 2012 : Exposition d’aquarelles par Dominique Hans.

Après s’être initiée à l’aquarelle de 1989 à 1991 à l’École pierre Chariot d’Ixelles, Dominique Hans a poursuivi son éducation artistique à l’École des Arts d’Uccle, où elle pratiqua le dessin sur modèle, la peinture, le collage et la manipulation de la terre. Depuis 2005, elle s’exerce aux techniques mixtes et au dessin à l’École des Arts de Braine-l’Alleud. Elle exposa ses œuvres dans le cadre de plusieurs expositions privées. Et en novembre 2011, elle proposa l’exposition “Le personnage” au Palais de Justice de Nivelles.

Voici comment l’artiste introduit son élan créateur, comment elle exprime la source de son inspiration: « Je prends au vol ce qui se passe autour de moi, autant  dans les vibrations de l’atelier que dans mon for intérieur. Je suis suspendue entre deux espaces: l’émotionnel et le technique. Je suis dans mes songeries… ».

Une réflexion sur “Agenda 2012-2013

  1. Pingback: Détours à 1 ans! « Les médiathécaires néolouvanistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s