Reportage: Concert de l’A.D.E.M.

28 avril 2011: Opus 999.999 de Geoffrey François.

Retour sur la visite en nos locaux de l’A.D.E.M., l’Atelier d’Écriture Musicale né en 1999 sous l’impulsion de Pierre Bartholomée lors de sa résidence d’artiste à l’Université Catholique de Louvain. Pour rappel, cet atelier ouvert à tous se donne comme objectif de permettre à ceux qui y participent d’écrire de la musique sans pour autant avoir suivi un parcours musical habituel, composant à partir de leur vécu personnel ou professionnel, dans l’horizon de leur propre bagage de vie. Ainsi, des ingénieurs, des mathématiciens, des étudiants de toutes facultés, des artistes… s’y retrouvent pour créer de la musique à partir de ce qui constitue par ailleurs leur quotidien.

Une vingtaine de personnes de 7 à 77 ans étaient présentes ce jeudi 28 avril pour assister à ce qu’il convient d’appeler un « concertférence » ou concert-dialogue. En effet, « Opus 999.999 », pièce en trois mouvements écrite par Geoffrey François, superviseur artistique de l’A.D.E.M., fut brillamment interprétée une première fois de but en blanc par un trio de cordes composé de Noah Meyer, Eve Jacobs et Dejana Sekulic avant de donner lieu à un dialogue entre le compositeur, les musiciens et le public. Et on peut dire que les échanges furent nombreux, passionnés et donc… passionnants.

On y évoqua entre autres le lien entre le compositeur et ses musiciens, mettant en exergue l’intérêt de la rencontre préalable avec ceux-ci afin de faciliter l’approche et la compréhension de l’œuvre à interpréter. Les musiciens présents mirent, eux, en avant la difficulté d’exécuter des pièces contemporaines qui, contrairement aux œuvres classiques qui leur permettent d’anticiper par culture musicale, les mettent plus en danger musicalement parlant. Le débat évolua ensuite vers le concept de morphologie musicale (la musique se basant sur quatre paramètres – le rythme, le timbre, la hauteur et l’intensité – que le concept de morphologie recouvre), créant un rapprochement avec les musiques électroniques et leurs mélanges de sons, un peu à la manière de plasticiens.

A la question  de l’origine du titre de l’œuvre, Geoffrey François répondit qu’il provenait de son amusement face au nombre des opus, notion créée fin du 18ème siècle. On parla également de la logique  d’artisanat de l’Adem et des divers champs déjà couverts par l’atelier, l’œuvre présentée ce soir-là reflétant la métaphore. La notion d’essai-erreur fut au cœur du sujet suivant abordé, prenant la peine d’insister sur l’importance de finir une œuvre entamée.

On eut également droit à une petite démonstration des différents modes de jeux, de plus en plus courants, utilisés dans la cadre de la pièce présentée (positions des archets, pression de ceux-ci sur le manche), ce qui donna lieu à des explications quant aux nouvelles notations sur les partitions et les limites qu’un compositeur peut exiger d’un musicien et de son instrument. Le respect de l’instrument fut mis en valeur tout en débouchant sur la question, pleine de sens, de la sollicitation à créer de nouveaux instruments afin d’élargir les champs d’action.

Après une bonne heure de dialogue entre les musiciens, le compositeur et le public, le trio se remit à l’œuvre et nous présenta une deuxième fois la pièce « Opus 999,999 » pour le plus grand bonheur des personnes alors éclairées sur le sens de celle-ci.

L’A.D.E.M. sera de retour à la médiathèque de Louvain-la-Neuve au mois d’octobre pour nous présenter le fruit des nouvelles explorations des participants au cycle 2010/2011.

Texte et photos par Jérôme Henriette

Publicités

2 réflexions sur “Reportage: Concert de l’A.D.E.M.

  1. Très belle expérience et bon article qui pose bien les enjeux. C’est une bonne démarche « explicative » qui élargit la compréhension et le champ des plaisirs. A encourager. PH

  2. Pingback: L’ADEM à la Médiathèque de LLN | ADEM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s